Yik Yak le nouveau Twitter anonyme

Photo : Yik Yak le nouveau Twitter anonyme

Il était une fois Facebook, Twitter et ... Yik Yak.

Vous ne connaissez pas encore ? Normal ce nouveau réseau social n'existe pour l'instant qu'aux États-Unis où il connaît un succès fulgurant surtout auprès des jeunes. Présent sur pas moins de 1500 campus américains, le phénomène ne cesse de se répandre. Fondé en 2013 par deux diplômés de l'université de Caroline du Sud, son utilisation est simple, un message de 200 caractères publié de façon anonyme. Reposant sur le principe de géolocalisation conformément à son slogan

"Suivez en temps réel ce qu’il se passe autour de vous".

Il est disponible sur vos chers iPhone et autres smartphones Android.

Présenté comme le concurrent de Twitter, il pose pourtant plus de problèmes car qui dit anonymat dit tracas. Les dérives ne se sont pas faites attendre aux États-Unis où plusieurs mesures ont été prises contre le harcèlement et les insultes. Eh oui, facile de poignarder les autres dans le dos quand personne ne sait que c'est vous. Cela n'a pas l'air de freiner le réseau qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Avec une récente levée de fonds de 62 millions de dollars c'est le reste du monde qu'il veut séduire désormais. Attendez vous donc à le voir débarquer en Europe prochainement, espérons toutefois qu'on en fera un meilleur usage que nos amis américains.

Bienvenue au 21ème siècle où l'on excelle dans l'art de l'invention de choses qui ne servent à rien si ce n'est à accentuer le malaise de certains et conforter l'illusion d'une vie intéressante pour les autres.

YIK YAK

Source image : theodysseyonline.com

par | | Tags : technologie

Commentaires

A lire également

La profusion des réseaux sociaux donnent des idées à certains, alors qu' ils sont à peine des étudiants Nicolas Maloeuvre et Jean-Baptiste de Bel-Air tentent leur chance avec Steeple un réseau social basé sur l'entraide qui devrait voir le jour en Septembre.

Quelle était la vie sans internet, sans les réseaux sociaux ? C’est la question que l’on pourrait se poser, mais à laquelle personne ne pourrait répondre. Ces merveilles de technologies sont entrées dans la vie de chacun et y a pris une importante place. Qui ne consulte pas au moins une fois par jour son Twitter, Facebook ou autre ? Surtout que maintenant, l’accès à tout cela est encore plus simplifié avec les arrivées des smartphones. C’est le temps du « tout le temps connecté ». On ne peut pas s’en passer ne serait-ce que quelques heures ou dès la sonnerie de notifications ou de messages. C’est bien ce que veut dire, par exemple, les sms qui sont des discussions presque instantanées. Plus besoin d’attendre de voir la personne, on peut lui dire tout ce qui nous passe par la tête et ce d’une façon illimitée !

Comment ça vous n'avez pas entendu parler de cette application du Time vous permettant de calculer le temps perdu sur Facebook depuis sa création ? Eh bien… Qu'attendez-vous ?

de détails sur : Facebook - vous avez perdu

Google+ rejoint Facebook et Twitter en proposant à son tour des urls personnalisées pour les profils et les pages publiques. Contrairement aux deux autres réseaux sociaux, Google+ a mis du temps avant de proposer ce qu'on appelle dans le jargon du community management, les vanity urls.

Toutes les news >>