Taratata dans la tourmente

Photo : Taratata dans la tourmente

"TARATATA !" un nom d'émission marrant, un rêve de Nagui de pouvoir appeler sa propre émission ainsi. Un rêve qui a tenu 20 ans, mais qui voit aujourd'hui la fin.

En effet, suite à des restrictions budgétaires, l'émission musicale sera déprogrammée à la rentrée, tout comme "Chabada", "CD'Aujourd'hui" ou encore "Hebdo Musique Mag". Des émissions qui coûtent trop chères à la chaîne, et des audiences trop faibles.

"Que peut justifier une perte d'audience et une déprogrammation ? La case horaire pardi !!" nous indique Alex, un jeune internaute, à l'origine d'une pétition sur internet qui vise à sauver l'émission. "Bientôt, pour regarder Taratata, il faudra mettre son réveil à 1h du mat'" continue-t-il. Et il faut bien l'avouer, il n'a pas tort. Une émission bien produite, avec des bons artistes (Muse, Metallica, Stevie Wonder, Charlie Winston, IAM, MC Solaar, David Bowie, ou encore les très bons Sting ou Charles Aznavour. Il y en avait pour tous les goûts, tous les âges, pour tout le monde. Des émissions enregistrées en condition du direct, pour retranscrire les vraies voix, le vrai son, et aussi parfois les vraies petites erreurs du live, et c'est là qu'il y avait tout le charme de l'émission.

Alors si l'émission était bien, que les invités (artistes) étaient bons, que l'enregistrement était en condition de direct, pourquoi la supprimer ? Parce que le rapport coût/audience n'était pas au rendez-vous. Dans un système de rentabilité absolue, mêmes les chaînes de télévision ne cherchent plus à nous fournir des bons programmes, mais uniquement des programmes qui rapportent. A croire que M. Pfimlin (PDG de France Télévisions) se rapproche des idées de M. Le Lay (ex-PDG de TF1) qui vendait du "temps de cerveau disponible".

Bruno Patino, directeur général délégué aux programmes aux antennes et aux développements numériques a tout de même précisé que la musique ne disparaîtrait pas de France Télévision, en annonçant qu'un magazine musical verra le jour à la rentrée, en deuxième partie de soirée 3 fois par mois, ainsi qu'un live musical de 80 minutes à la même heure une fois par mois. Mais la question se pose : "Pourquoi ne pas tout simplement déplacer Taratata en deuxième partie de soirée, avec un prime-time de temps en temps, comme certaines émissions le font ?"

Affaire à suivre donc. En attendant, une pétition a déjà récolté plus de 100 000 signatures en moins de 5 jours, même le créateur du site de pétition en ligne, Benjamin des Gachons, en est surpris, car jamais, selon lui, "aucune pétition n'a récolté autant de signatures en si peu de temps".

Vous pouvez retrouver la pétition à cette adresse : www.change.org/taratata

La page FaceBook officielle de soutien se trouve ici : facebook.com/taratatastayalive

N'hésitez pas à signer la pétition et à la partager le plus possible autour de vous, l'union fait la force !

par | | Tags : musique

Commentaires

A lire également

Heaven Shall Burn, 5 allemands dont 2 frères, répandent leur metalcore depuis maintenant 17 ans avec 9 albums. Un palmarès à en faire rougir plus d'un. Forts de leur influence death, aussi bien dans l'instru que dans la voix, les teutons nous offrent depuis le 22 avril un nouvel opus nommé Veto.

A moins que vous soyez un ermite coupé de toute vie sociale et vivant avec des alpagas dans le coin le plus paumé du monde, il est impossible que vous ne soyez pas au courant du phénomène qui a fait écho dans tous les journaux depuis son apparition : la censure du nouveau clip d'Indochine, « College boy ».

Chanson française

le 18 FévrierRose sortira Et Puis Juin

Alternatif

le 04 FévrierEels a sorti Wonderful, Glorious

de détails sur : Albums Février 2013

Le grand Est sous vigilance orange

S’il y avait un jour cette semaine où tous espéraient le beau temps, c’était bien aujourd’hui, jeudi 21 juin, 31ème anniversaire de la Fête de la Musique. Pourtant, mauvaises nouvelles au réveil. On apprend que Météo France annonce de violents orages sur le grand Est, qui devront sévir entre 18 et 22 heures selon les dernières informations. Cela devrait être bref, mais violent.

Pour sa première édition, le tremplin Metzrockcity a eu du succès ! Beaucoup de groupes ont envoyé leurs compositions pour tenter d'accéder à la seconde étape : le live ! Le jury a donc eu du mal à trouver ses 24 sélectionnés...

Toutes les news >>