Sélection lecture numéro 66

Photo : Sélection lecture numéro 66

Les caractères sexuels secondaires

de Tania Montaigne

C'est l'histoire d'une femme mariée, puis quittée, qui rentre chez sa mère le soir de Noël et essaie de prendre ça bien. C'est l'histoire d'une femme qui va passer un réveillon pas évident. C'est l'histoire d'une femme pas comme les autres – mais qui va bien, merci – et qui refuse de céder aux diktats des caractères sexuels secondaires.

La princesse des glaces

de Camilla Läckberg

Erica Falck, héroïne décalée et irrésistible, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, décoiffe la bonne société provinciale. Dans une petite ville tranquille de la côte suédoise, deux suicides – une jeune femme, puis un clochard peintre - s'avèrent être des assassinats dont la police a bien du mal à cerner les causes.

Miroir brisé

de Mercè Rodoreda

Le destin terrifiant et fabuleux de Teresa, fille d'une marchande de poissons, puis bourgeoise richissime grâce à deux mariages, prend sous la plume de la Catalane Mercè Rodoreda la saveur douce et empoisonnée d'une sournoise défaite mentale. Portrait de famille en décomposition autour d'une femme fascinante.

Lennon

de David Foenkinos

Après une enfance terrible, une plongée précoce dans l'immense célébrité, sa rencontre décisive avec Yoko Ono, des années d'errance et de drogue, John Lennon a décidé d'interrompre sa carrière en 1975, à l'âge de 35 ans, pour s'occuper de son fils Sean. Pendant cinq années, à New York, il s'est retiré de la vie médiatique et n'a pas sorti d'album. C'est durant cette période qu'il a pris le temps de réfléchir à la folie de son parcours. Jusqu'à ce que le fil de son existence soit brutalement interrompu, le 8 décembre 1980, jour de son assassinat par un déséquilibré.

Le chanteur

de Cathi Unsworth

Dans le Nord de l'Angleterre durement frappé par la reconversion industrielle, en pleine vague punk de la fin des années 1970, Vincent Smith, Lynton Powell, Kevin Holme et Stevie Mullin, quatre jeunes rebelles emportés par la tornade des Sex Pistols, décident de former un groupe Blood Truth, qui très vite défraye la chronique par son agressivité et sa récupération du mythe du King. Lors d'une soirée, Vincent tombe amoureux de Sylvana, la chanteuse étrange et éthérée des Mood Violet. Celle-ci plaque tout pour le suivre, mais sa présence crée toutes sortes de tensions. Il suffira de quelques mois pour que Sylvana se suicide, Blood Truth se désagrège et Vincent s'évanouisse dans la nature. Vingt ans plus tard, alors que le punk n'évoque plus de souvenirs qu'à une poignée de nostalgiques, le journaliste Eddie Bracknell croit tenir avec Blood Truth un bon sujet de livre. Mais l'histoire météoritique et tragique de ce groupe oublié ne se laisse pas facilement saisir. Qu'est-il réellement arrivé à Vincent ?

Bonne lecture !

par | | Tags : lecture

Commentaires

A lire également

Julian Corkle est un fieffé menteur

de D.J. Connell

La mère de Julian Corkle a toujours su que son fils était différent, peut-être bien le nouveau Sinatra. Son père aussi l'a vite compris mais on ne peut pas dire que ça l'enchante. Pas facile, en effet, dans une petite ville paumée de la Tasmanie des seventies d'avouer à ses camarades de beuverie que votre fils grassouillet préfère jouer à l'infirmière plutôt qu'au foot. Mais Julian ne manque pas de ressources. Déco, stylisme, chant, coiffure, télé : qu'importe le domaine, tant qu'on a du panache... Hélas ! De petites déceptions en grandes désillusions, Julian Corkle va comprendre que le monde n'est pas prêt pour les esprits avant-gardistes. À moins qu'une rencontre fortuite ne le mette sur la voie d'une célébrité inattendue...

Les témoins de la mariée

de Didier Van Cauwelaert

"Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d'être ses témoins. Cinq jours avant le mariage, il meurt dans un accident de voiture. Ce matin, à l'aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d'elle, c'est son prénom et le numéro de son vol. Comment lui dire la vérité ? Nous nous apprêtions à briser son rêve; c'est elle qui, en moins de vingt-quatre heures, va bouleverser nos vies. Mais cette jeune Chinoise est-elle la femme idéale ou bien la pire des manipulatrices ?"

Les disparus de Mappleton

de Tom Perrotta

Un événement inexpliqué, le "Ravissement", a provoqué la soudaine disparition de millions de personnes dans le monde. Même s'ils n'ont pas été touchés directement, Kevin, jeune et riche retraité, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie. Laurie part rejoindre une secte de "pénitents", Kevin devient maire de leur bourgade du Midwest, Tom rejoint lui aussi un groupe d'illuminés, tandis que Jill, autrefois lycéenne modèle, se livre à tous les excès.

Poppy Wyatt est un sacré numéro

de Sophie Kinsella

Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l'étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l'assistante d'un dénommé Sam qui n'a pas l'air de saisir l'urgence de la situation. À force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C'est juré, c'est l'affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d'ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre !

Le diable de Radcliffe Hall

de Stéphanie des Horts

Elle est américaine. Elle a vingt ans tout juste, une peau laiteuse et des rondeurs conséquentes. Maisie Kane est aussi et surtout fabuleusement riche et bien décidée à trouver un époux sur le vieux continent. En 1953, au Savoy à Londres, elle croise le chemin des Radcliffe, aristocrates aussi lancés que dépravés, aussi cruels que parfaitement amoraux, dont elle devient très vite, du moins, le croient-ils- le jouet. Car Miss Kane n'a pas fini de faire parler d'elle chez les heureux du monde.

L'armoire des robes oubliées

de Riikka Pulkkinen

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d’un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu’elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu’elle a été beaucoup plus qu’une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l’a profondément aimée.

L'art difficile de rester assise sur une balançoire

d'Emmanuelle Urien

Toutes les news >>