Sélection lecture numéro 65

Photo : Sélection lecture numéro 65

Les disparus de Mappleton

de Tom Perrotta

Un événement inexpliqué, le "Ravissement", a provoqué la soudaine disparition de millions de personnes dans le monde. Même s'ils n'ont pas été touchés directement, Kevin, jeune et riche retraité, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie. Laurie part rejoindre une secte de "pénitents", Kevin devient maire de leur bourgade du Midwest, Tom rejoint lui aussi un groupe d'illuminés, tandis que Jill, autrefois lycéenne modèle, se livre à tous les excès.

La ballade Lila K

de Blandine Le Callet

Lila est une jeune fille sensible, surdouée et associale, qui a grandi dans un centre éducatif carcéral. Elle a tout oublié de sa vie d'avant. Elle n'a plus qu'une obsession, retrouver sa mère, à qui des hommes en noir l'ont brutalement arrachée quand elle était bébé. Mais pour cela, elle va devoir réapprendre à vivre et, surtout, à se souvenir.

Commence alors un long voyage initiatique aux allures d'enquête policière au sein d'un monde étrange, ultra-sécurisé, où les livres sont interdits.

Critiques des élèves

L'emblème du croisé

de James Lee Burke

La confession d'un ancien copain à l'agonie ravive chez Dave Robicheaux le souvenir d'une jeune femme, Ida Galveston, qui avait marqué sa jeunesse et celle de son demi-frère Jimmie. Pris de passion pour elle, Jimmie avait tenté, au péril de sa vie mais sans succès, de la soustraire à une clique de maquereaux. Ida avait alors disparu, probablement assassinée. Décidés à rouvrir l'enquête, Dave et Jimmie se heurtent à des truands qui leur font comprendre qu'ils feraient mieux de se mêler de leurs affaires. Et derrière les hommes des basses oeuvres, il y a souvent des gens beaucoup plus respectables.

Rien n'est trop beau

de Rona Jaffe

New York, début des années 1950. C'est l'histoire quatre jeunes secrétaires venues d'horizons différents employées dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes. Il y a la brillante Caroline, dont l'ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnes, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New York pour faire carrière dans la chanson. Si la ville semble leur offrir d'infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d'hommes.

Le salon d'Emilie

d'Emmanuelle de Boysson

Quand son père meurt en 1643, Emilie Le Guilvinec n'hésite pas à quitter sa Bretagne natale pour devenir préceptrice à Paris chez la comtesse Arsinoé de La Tour. Intelligente, cultivée et jolie, Emilie devient rapidement la coqueluche des salons littéraires parisiens, provoquant la jalousie des précieuses qui y règnent. Bientôt prise au coeur des sombres intrigues de pouvoir, Emilie se confie à son journal et nous entraîne dans les tourments d'une France déchirée par la Fronde.

par | | Tags : lecture

Commentaires

A lire également

Julian Corkle est un fieffé menteur

de D.J. Connell

La mère de Julian Corkle a toujours su que son fils était différent, peut-être bien le nouveau Sinatra. Son père aussi l'a vite compris mais on ne peut pas dire que ça l'enchante. Pas facile, en effet, dans une petite ville paumée de la Tasmanie des seventies d'avouer à ses camarades de beuverie que votre fils grassouillet préfère jouer à l'infirmière plutôt qu'au foot. Mais Julian ne manque pas de ressources. Déco, stylisme, chant, coiffure, télé : qu'importe le domaine, tant qu'on a du panache... Hélas ! De petites déceptions en grandes désillusions, Julian Corkle va comprendre que le monde n'est pas prêt pour les esprits avant-gardistes. À moins qu'une rencontre fortuite ne le mette sur la voie d'une célébrité inattendue...

Les témoins de la mariée

de Didier Van Cauwelaert

"Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d'être ses témoins. Cinq jours avant le mariage, il meurt dans un accident de voiture. Ce matin, à l'aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d'elle, c'est son prénom et le numéro de son vol. Comment lui dire la vérité ? Nous nous apprêtions à briser son rêve; c'est elle qui, en moins de vingt-quatre heures, va bouleverser nos vies. Mais cette jeune Chinoise est-elle la femme idéale ou bien la pire des manipulatrices ?"

Les caractères sexuels secondaires

de Tania Montaigne

C'est l'histoire d'une femme mariée, puis quittée, qui rentre chez sa mère le soir de Noël et essaie de prendre ça bien. C'est l'histoire d'une femme qui va passer un réveillon pas évident. C'est l'histoire d'une femme pas comme les autres – mais qui va bien, merci – et qui refuse de céder aux diktats des caractères sexuels secondaires.

Poppy Wyatt est un sacré numéro

de Sophie Kinsella

Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l'étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l'assistante d'un dénommé Sam qui n'a pas l'air de saisir l'urgence de la situation. À force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C'est juré, c'est l'affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d'ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre !

Le diable de Radcliffe Hall

de Stéphanie des Horts

Elle est américaine. Elle a vingt ans tout juste, une peau laiteuse et des rondeurs conséquentes. Maisie Kane est aussi et surtout fabuleusement riche et bien décidée à trouver un époux sur le vieux continent. En 1953, au Savoy à Londres, elle croise le chemin des Radcliffe, aristocrates aussi lancés que dépravés, aussi cruels que parfaitement amoraux, dont elle devient très vite, du moins, le croient-ils- le jouet. Car Miss Kane n'a pas fini de faire parler d'elle chez les heureux du monde.

L'armoire des robes oubliées

de Riikka Pulkkinen

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d’un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu’elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu’elle a été beaucoup plus qu’une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l’a profondément aimée.

L'art difficile de rester assise sur une balançoire

d'Emmanuelle Urien

Toutes les news >>