Sélection lecture numéro 64

Photo : Sélection lecture numéro 64

Poppy Wyatt est un sacré numéro

de Sophie Kinsella

Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l'étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l'assistante d'un dénommé Sam qui n'a pas l'air de saisir l'urgence de la situation. À force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C'est juré, c'est l'affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d'ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre !

Rose

de Tatiana de Rosnay

Alors que la baron Haussmann fait détruire des quartiers entiers pour transformer le vieux Paris en capitale moderne, Rose Brazelet mène une existence tranquille près de l'église Saint-Germain. Jusqu'à ce qu'elle reçoive une lettre de la préfecture lui annonçant que sa maison sera détruite pour permettre le tracé du nouveau boulevard. Mais en souvenir d'une promesse faite à Armand, son mari disparu, Rose se refuse à partir et décide de résister. Lettre après lettre, elle se confie à Armand, lui parle de son combat et se dévoile peu à peu au lecteur.

Le voleur de corps

d'Anne Rice

Des siècles d'ivresse et de jouissances, des vies successives de débauches et de perversions ont laissé Lestat, le prince des vampires, las et fatigué de tout. À l'aube du XXIe siècle, il voit poindre la mélancolie du mort vivant. Le dandy impie se lance à corps perdu dans une quête mortifère : revoir le soleil, regagner la vie et, enfin, trouver le repos éternel. Et cela est possible. C'est ce que lui a promis ce mystérieux inconnu. Un nouveau pacte avec le diable qui lui coûtera plus que son âme !

Les talons hauts rapprochent les filles du ciel

d'Olivier Gay

Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode. John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d'une enquête de plus en plus dangereuse, avec l'aide de ses conquêtes d'un soir et de ses amis toxicomanes. Grande gueule maladroite, incompétent notoire, séducteur au grand coeur, il semble bien mal armé pour affronter les bas-fonds parisiens.

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux

de Thomas Vinau

Le voyage géographique et intime d'un jeune homme qui devient père. Walther quitte la femme qu'il aime pour aller vagabonder du nord au sud, des Flandres laiteuses jusqu'à l'Espagne éclatante. Un voyage qui finira par le ramener, presque par hasard à l'essentiel, vers celle qui a su le laisser partir et attendre leur enfant. Composé d'instantanés d'une grande délicatesse, ce roman est conçu en deux parties : les jours d'errance puis la vie à demeure, les lointains dépaysants et l'art des petits riens.

par | | Tags : lecture

Commentaires

A lire également

Julian Corkle est un fieffé menteur

de D.J. Connell

La mère de Julian Corkle a toujours su que son fils était différent, peut-être bien le nouveau Sinatra. Son père aussi l'a vite compris mais on ne peut pas dire que ça l'enchante. Pas facile, en effet, dans une petite ville paumée de la Tasmanie des seventies d'avouer à ses camarades de beuverie que votre fils grassouillet préfère jouer à l'infirmière plutôt qu'au foot. Mais Julian ne manque pas de ressources. Déco, stylisme, chant, coiffure, télé : qu'importe le domaine, tant qu'on a du panache... Hélas ! De petites déceptions en grandes désillusions, Julian Corkle va comprendre que le monde n'est pas prêt pour les esprits avant-gardistes. À moins qu'une rencontre fortuite ne le mette sur la voie d'une célébrité inattendue...

Les témoins de la mariée

de Didier Van Cauwelaert

"Nous étions ses meilleurs amis : il nous avait demandé d'être ses témoins. Cinq jours avant le mariage, il meurt dans un accident de voiture. Ce matin, à l'aéroport, nous attendons sa fiancée. Elle arrive de Shanghai, elle n'est au courant de rien et nous, tout ce que nous savons d'elle, c'est son prénom et le numéro de son vol. Comment lui dire la vérité ? Nous nous apprêtions à briser son rêve; c'est elle qui, en moins de vingt-quatre heures, va bouleverser nos vies. Mais cette jeune Chinoise est-elle la femme idéale ou bien la pire des manipulatrices ?"

Les caractères sexuels secondaires

de Tania Montaigne

C'est l'histoire d'une femme mariée, puis quittée, qui rentre chez sa mère le soir de Noël et essaie de prendre ça bien. C'est l'histoire d'une femme qui va passer un réveillon pas évident. C'est l'histoire d'une femme pas comme les autres – mais qui va bien, merci – et qui refuse de céder aux diktats des caractères sexuels secondaires.

Les disparus de Mappleton

de Tom Perrotta

Un événement inexpliqué, le "Ravissement", a provoqué la soudaine disparition de millions de personnes dans le monde. Même s'ils n'ont pas été touchés directement, Kevin, jeune et riche retraité, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie. Laurie part rejoindre une secte de "pénitents", Kevin devient maire de leur bourgade du Midwest, Tom rejoint lui aussi un groupe d'illuminés, tandis que Jill, autrefois lycéenne modèle, se livre à tous les excès.

Le diable de Radcliffe Hall

de Stéphanie des Horts

Elle est américaine. Elle a vingt ans tout juste, une peau laiteuse et des rondeurs conséquentes. Maisie Kane est aussi et surtout fabuleusement riche et bien décidée à trouver un époux sur le vieux continent. En 1953, au Savoy à Londres, elle croise le chemin des Radcliffe, aristocrates aussi lancés que dépravés, aussi cruels que parfaitement amoraux, dont elle devient très vite, du moins, le croient-ils- le jouet. Car Miss Kane n'a pas fini de faire parler d'elle chez les heureux du monde.

L'armoire des robes oubliées

de Riikka Pulkkinen

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d’un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu’elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu’elle a été beaucoup plus qu’une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l’a profondément aimée.

Seins et oeufs

de Mieko Kawakami

A quarante ans, Makiko est envahie par l’obsession de se faire refaire les seins, une lubie que sa fille de douze ans ne supporte absolument pas. Conflits mère-fille, vertiges de la puberté, les choses prennent un tour très compliqué quand l’adolescente se mure dans le silence. Toujours plus déterminée dans ses choix, Makiko décide de rejoindre sa soeur à Tokyo; de dix ans sa cadette, Natsu est célibataire, et c’est dans son minuscule appartement que mère et fille vont lui imposer leurs problèmes.

L'art difficile de rester assise sur une balançoire

d'Emmanuelle Urien

Toutes les news >>