Quand le racisme s'installe dans les campus américains

Photo : Quand le racisme s'installe dans les campus américains

Souvent classées parmi les meilleures du monde, les universités américaines n'ont plus à démontrer leur prestige. Mais telle une tache noire sur un linge blanc, le racisme ambiant ternit l'image de ces campus si convoités.

Le racisme semble encore avoir de beaux jours devant lui. Et cela se vérifie au sein même des universités américaines qui n'ont pas l'air de s'en s'offusquer plus que cela.

L'université San José en Californie va d'ailleurs devoir bientôt répondre de ce laxisme scandaleux. Elle est accusée d'avoir fermé les yeux sur le supplice d'un étudiant noir par ses colocataires qui l'ont insulté, enfermé à plusieurs reprises et lui ont même attaché un antivol de vélo autour du cou. Même si le pauvre étudiant a porté plainte, la fac n'en a eu que faire et risque de se faire taper sur les doigts par la commission. Dire que l'université est raciste serait poussé mais leur manque de réaction est aberrant ! Il faudra pas s'étonner si d'autres étudiants se font martyriser par des racistes haineux se croyant au dessus des lois.

Par ailleurs le cas de San José n'est pas isolé, dans une université de l'Ohio, un étudiant habillé de la même manière que le Ku Klux Klan a distribué des tracts racistes et homophobes et a même écrit « white people only » sur une fontaine de la fac. Plus récemment, des étudiants noirs de la prestigieuse Harvard ont crée un Tumblr baptisé itooamharvard (« moi aussi je suis Harvard ») dans lequel ils posent avec les remarques racistes qu'on leur a balancé. Le même concept a été repris par l'université d'Oxford.

Quelle tristesse pour un pays qui a pendant longtemps lutté contre les discriminations et les inégalités raciales et qui a fait un grand pied de nez au passé en élisant un président noir. La preuve que certains fléaux ont la vie dure et résistent malgré la prétendue évolution des mentalités. En effet malgré le fait que les noirs ne sont plus autant stigmatisés qu'auparavant, ils sont encore mis à l'écart par certains et la plupart vivent dans la précarité et ne comptent que sur les aides sociales pour survivre.

Le triste constat est  donc que le racisme n'est hélas pas mort avec Nelson Mandela et que le fameux « I have a dream » de Martin Luther King a de grandes chances de rester utopique. C'est dommage lorsqu'on sait qu' il suffit qu'on apprenne à se connaître les uns les autres et qu'on fasse preuve de tolérance pour que tombent les différences.

 

par | | Tags : université

Commentaires

A lire également

La période des examens suit son cours et ça se ressent que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans notre vie sociale en général. Malheureusement il n'existe pas encore de guide de survie alors autant en rire.

Depuis 2003, c'est le 11ème classement des Top 100 des universités présenté par Shanghai. La France compte trois institutions parmi l'élite mondiale avec l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) à la 37ème place suivi de très près par l'Université de Paris Sud (Paris 11) à la 39ème place et finalement l'Université de Strasbourg à la 97ème place. Les États-Unis se taillent la part du lion avec 53 universités dans le Top 100 dont les 4 premières places avec en haut du podium, la très célèbre université : Harvard.

Les travaux du nouveau terrain de sport ont débuté il y a un an. Les étudiants en STAPS, les associations étudiantes, et les étudiants inscrits aux activités du >SUAPS pourront désormais pratiquer l'athlétisme et autres sports collectifs sur le campus de Bridoux. Respect des normes ont été assurés par la Communauté d'Agglomération de Metz Métropole, ce nouvel espace aura coûté environ 500 000 euros, l'université Paul Verlaine se charge des premiers équipements sportifs, quant à la ville de Metz, elle s'engage à éclairer la piste pour un budget de 110 000 euros.

Toutes les news >>