Qualification Euro 2012 - Mars 2011

Photo : Qualification Euro 2012 - Mars 2011

L’équipe de France

Après le match contre le Luxembourg vendredi soir, c’est une fois de plus la même question qui se pose pour l’équipe de France. Que doit-on penser de sa prestation ? Car si les 3 points sont au rendez-vous, la manière n’y était pas vraiment… Pendant que les gros favoris comme l’Allemagne et les Pays-Bas qui se sont imposés tous les 2 par 4 buts d’écarts et un jeu alléchant, la France a peiné à mettre 2 buts face au Luxembourg.

Certes l’essentiel est acquis avec 3 points en plus en poche, mais ce n’est pas une satisfaction. Ca aurait pu l’être sous l’ère Domenech, lorsque chaque match était une nouvelle surprise à laquelle on ne savait absolument pas à quoi s’attendre et où 1h avant le match, on aurait été près à signer le 1-0 tout de suite quelque soit l’équipe. Seulement voilà, maintenant les objectifs ne sont plus les mêmes, on ne prend plus les matchs un par un mais on vise une reconstruction qui d’ici un an devrait nous permettre de remporter l’Euro. Visiblement, on en est encore loin…

Première mi-temps

Durant la 1ère période, l’équipe de France a été ennuyeuse, on en venait même à se demander si on arriverait à rentrer dans la surface de réparation luxembourgeoise et marquer un but. Heureusement à la 38ème minute, sur un coup de pied arrêté de Nasri, Mexès était à la réception pour ouvrir le score. Par la suite le Luxembourg ne lâchera rien, nous faisant parfois de petites frayeurs.

Deuxième mi-temps

Heureusement ce fut sans conséquences puisqu’en 2ème mi temps, profitant d’une baisse de régime des amateurs luxembourgeois, l’équipe de France doublait la mise.

Au final les 3 points sont donc là, mais la fluidité du jeu, elle, n’est toujours pas au rendez-vous. En témoigne les nombreuses pertes de ballons de Ribery, Gourcuff ou encore Nasri qui n’ont pas assez joué en 1ère intention. Seul M’Villa dans le milieu a été irréprochable et a permis de colmater les brèches. Pour le Luxembourg c’était suffisant, mais contre un gros, il y a de sérieux doutes quant à la capacité de cette équipe de France

Pas de changements

On aurait presque pu commencer à douter des choix de Laurent Blanc qui durant la partie n’a fait aucun changement alors qu’on ne peut pas dire qu’on est été très distrayant offensivement, une petite touche de sang neuf aurait donc très certainement fait du bien…

France - Croatie

Rendez-vous donc mardi soir contre la Croatie pour voir si l’équipe de France se dirige réellement ou non vers le bon sens…

Les autres matchs

L’enseignement de ce week-end international est que tout les favoris ont répondu présents. D’abord vendredi soir, avec la victoire des belges face aux autrichiens (qui avec Witsel, Lukaku et Hazard deviennent une sérieuse équipe en devenir !), les hollandais, finaliste de la dernière coupe du monde qui se sont imposés 0-4 en Hongrie, l’Italie qui est venu à bout de la Slovenie 0-1 et enfin les espagnols qui bien que menés sur leur terrain ont finalement renversé la tendance à 2-1 contre les tchèques.

Résultats du vendredi 25 mars 2011

  • Autriche 0 - 2 Belgique
  • Hongrie 0 - 4 Pays-Bas
  • Serbie 2 - 1 Irlande du Nord
  • Slovenie 0 - 1 Italie
  • Luxembourg 0 - 2 France
  • Espagne 2 - 1 République Tchèque

Samedi, pas de surprises non plus. Les anglais avaient ouvert le bal face aux Pays de Galles avec une victoire 0-2 et les allemands ont suivi plus tard dans la soirée avec une victoire 0-4 face au Kazakhstan avec notamment un doublé de Miroslav Klose.

Résultats du samedi 26 mars 2011

  • Armenie 0 - 0 Russie
  • Pays de Galles 0 - 2 Angleterre
  • Bulgarie 0 - 0 Suisse
  • Georgie 0 - 1 Croatie
  • Chypre 0 - 0 Islande
  • Israel 2 - 1 Lettonie
  • Bosnie 2 - 1 Roumanie
  • Albanie 1 - 0 Biélorussie
  • Andorre 0 - 1 Slovaquie
  • Allemagne 4 - 0 Kazakhstan
  • Norvège 1 - 1 Danemark
  • Malte 0 - 1 Grece
  • Irlande 2 - 1 Macedoine
par | | Tags : sport

Commentaires

A lire également

On ne savait pas trop à quoi s'attendre pour le 1er match des bleus face aux anglais à l'Euro. D'un côté l'espoir grandissant suite à la bonne série des français et à leur bons derniers matchs amicaux, de l'autre côté la peur d'être une nouvelle fois humiliés dans les grands rendez-vous.

Les premières minutes du match nous laissèrent encore plus perplexes provoquant chez la plupart un sentiment de profonde lassitude. En effet ce qui sur la fiche devait être un choc au plus haut niveau se dessinait comme un non match. Les 2 équipes s'observant et ne livrant quasiment pas la moindre phase de jeu. Puis vers la demi-heure, sur un coup de pied arrêté du capitaine Gerrard, Lescott trompa Hugo Lloris d'une tête à bout pourtant.

C'est à Poznan qu'a pris place la seconde rencontre du groupe C. Certes dans l'ombre de la rencontre Italie - Espagne, le match opposant la République d'Irlande à la Croatie n'a pas démérité. En effet, le match a débuté à plein gaz, montrant une équipe croate désireuse de marquer le plus rapidement possible. Chose faite dès les premières minutes où, sur une tête de Mandzukic qui se relevait d'une glissade, le ballon trompe le gardien irlandais très peu aidé par sa défense plutôt spectatrice sur l'action. Après ce départ canon de la part de la Croatie, la rencontre tend à s'équilibrer et à laisser l'Irlande appliquer son football. Un football bien en place, avec un jeu très construit. Mais c'est sur coup de pied arrêté qu'ils se montreront les plus dangereux comme le prouve le but de la tête de St Ledger, lors d'un coup franc bien placé au second poteau.

Toute l'Europe du football aura les yeux rivés sur cette rencontre. Deux équipes aux styles bien différents : d'une côté l'Espagne championne d'Europe et du monde en titre, misant sur sa vitesse, son jeu de passe et son attaque et de l'autre l'Italie plus défensive portée sur un jeu plus direct.

de détails sur : Euro 2012 Italie - Espagne

L'Euro dépose ses valises en Pologne et en Ukraine pour cette édition 2012.

Groupe A

Pologne - Grèce

C'est donc dans l'entre du Stade National de Varsovie que les polonais ouvrent le bal contre une équipe de Grèce réputée pour sa tactique ultra défensive. Devant leur public, dans un stade acquis à sa cause, la sélection nationale Polonaise a débuté la rencontre sur les chapeaux de roue avec le désir premier de montrer qu'ils ne souhaitent pas partir de leur Euro dès les premiers tour.

On a du mal à y croire et pourtant c'est arrivé... Avec ses piètres prestations en 2012 (seulement 2 victoires), le FC Metz n'a pu échapper à l'inévitable relégation... Avec 3 points de retard et une différence de buts de -14 par rapport au Mans, il faudrait à présent être idiot pour annoncer que les grenats ont encore une chance de se sauver.

de détails sur : FC Metz en national

Laurent Blanc a communiqué sa 1ère liste de sélection pour l'Euro, elle ne concerne pour l'instant que les joueurs français évoluant dans les championnats étrangers.

Le tirage au sort de l'Euro 2012 a eu lieu et les français seront dans le groupe D en compagnie de l'Ukraine (pays organisateur), la Suède et l'Angleterre.

La France sera donc présente dans le groupe qui selon les spécialistes devraient être le plus indécis. On tombe sur du costaud mais cela aurait pu être bien pire étant donné le reversement des français dans le 4e chapeau.

de détails sur : Tirage au sort Euro 2012

Résumé de France - Croatie

Alors qu’à la fin du match Luxembourg - France, les journalistes se vantaient sur notre nouvelle équipe de France, menées d’après eux de mains de maître, Laurent Blanc lui a su avoir un discours honnête et avait bien vu le même match ennuyeux comme les téléspectateurs français. C’est pourquoi hier soir, face à la Croatie, il a voulu tester une autre combinaison avec une équipe grandement remaniée.

de détails sur : De la vitesse, et vite !

Toutes les news >>