Hunger Games... Over

Photo : Hunger Games... Over

Le film a attiré beaucoup de monde. Un scénario des plus palpitants qui nous fait penser à la célèbre Battle Royal. Histoire romanesque agrémentée d'actions, The Hunger Games est avant tout une adaptation de l’oeuvre de Suzanne Collins. Alors, simple remake du film japonais, ou oeuvre cinématographique à part entière ?

L'histoire semble être décalquée. Pour changer, l'action se passe en Amérique du nord. Il s'agit cette fois d'une époque où chaque année, la capitale de Panem oblige ses douze districts à fournir une jeune femme et un garçon, entre 12 et 18 ans afin de participer à une télé-réalité. Hunger Games, phénomène télévisé, fait découvrir à la nation un combat sans merci : un combat à mort.

C'est ainsi que nous suivons la jeune Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) dans sa lutte acharnée mais surtout au sein d'un univers violent auquel elle doit faire face. Son mentor Haymitch Abernathy va alors la guider sur le chemin sanglant de la compétition.

A première vue, "l’oeuvre" de Gary Ross a tout pour plaire. Et c'est justement ça le problème. Vincent Avenel, du site Critikat.com, réalise dans une critique une analyse peu élogieuse. En effet, il affirme que « pas honteux pour autant, The Hunger Games reste cependant un produit hollywoodien bien sage. » Les avis au sein de la presse demeurent cependant très mitigés. Le Parisien notamment, parle du film comme l'on parle d'un bon petit plat : « une recette à succès ».

Pour ce qui est du public, non bis in idem. Des pensées très nuancées. Certains vous diront que le film est un vulgaire plagiat de Battle Royal. D'autres s'insurgeront de cette comparaison et affirmeront que The Hunger Games n'est pas qu'une pâle copie et reste ficelé à merveille voire prenant.

Néanmoins, presse ou spectateurs, tous arrivent à la même conclusion les acteurs, en particulier Jennifer Lawrence, jouent à merveille et se sont admirablement bien glissés dans la peau des personnages. On ne peut pas se leurrer, le film est sympathique, comme n'importe quel film hollywoodien. Encore une fois, la rentabilité prime avant l'originalité.

Source : Allociné

par | | Tags : cinéma

Commentaires

A lire également

5 ans après sa publication1, le livre de Stephenie Meyer fait son apparition sur le grand écran. The Host devient Les âmes vagabondes dans la version française de l'adaptation cinématographique. Ce n'est pas la première fois que les écrits de cet auteur se transforment en images. Cela ne vous dit rien ? "Sacrilège !" s'écrieraient les inconditionnels de la désormais célèbre saga Twilight. Même si vous êtes passés à côté des livres et des films, vous n'avez pas pu louper le phénomène adolescent incarné par Bella et ses acolytes surnaturels. Avec Les âmes vagabondes, nous restons dans cet univers fantastique mais nous passons du terrestre à l'extra-terrestre tout comme du monde adolescent vers celui du post-ado.

La 70ème cérémonie des Golden Globes s'est tenue hier soir à Los Angeles.

Le film de Tom Hooper, Les Misérables reçoit donc 3 récompenses et Ben Affleck rafle le golden globe du meilleur film dramatique et celui du meilleur réalisateur pour Argo. Les grands absents ont donc été les français. Ni Intouchables et ni De rouille et d'Os n'auront convaincus.

Paranormal Activity 4, beaucoup l'attendaient. Avec impatience, appréhension, curiosité. Une soif étrange d'effroi ; c'est à croire que les Français aiment avoir peur. Et pour cause, mercredi soir 31 octobre 2012, la sortie du quatrième volet de la saga la plus dérangeante a fait salle comble au CGR de Freyming-Merlebach à 22h pétante. Ils ont d'ailleurs dû prévoir une seconde salle afin d'accueillir tout ce beau monde excité par les festivités d'Halloween. Une sortie qui a bien choisi sa date.

Non ? NON ? NON ?!

Le film s'achève et pas un mot dans la salle. Oui pendant environ une minute c'est un silence assourdissant. Puis, on entend les gens qui se lèvent mais toujours pas de mots...

Hunger Games

Un film de Gary Ross avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Lenny Kravitz...

  • Date de sortie DVD/Bluray: le 18 juillet 2012
  • Genre: Science-Fiction, Aventure
  • Durée: 1h40min
  • Distributeur: Metropolitan Film
  • Long-métrage Américain

Dans les ruines de ce qu'il fût les États-Unis, le Capitole, capitale et gouvernement de Panem, oblige ses 12 districts à envoyer deux jeunes pour se livrer une bataille mortelle. Ces jeux sont diffusés dans tout le pays par le biais de la télévision. Katniss, adolescente du district 12 se porte volontaire afin de remplacer sa petite soeur et doit donc combattre dans l'arêne pour sa famille, son peuple, sa vie...

Notre critique de Hunger Games

MAJ : lundi 24 juin 2013

Finalement, le long-métrage de Justin Bieber aura précédé celui de Steve Jobs d'une bonne année. Il faut avouer qu'il a fallu que survienne la mort du fondateur de l'immense groupe Apple pour que l'idée germe dans l'esprit d'éventuels réalisateurs. C'est dans celui de Joshua Michael Stern que le biopic prend forme alors que le scénario se dessine sous la plume de Matt Whiteley. Pourquoi Steve Jobs attire-t-il tellement l'attention dans l'univers du cinéma ? Petit flashback sur la vie d'un visionnaire et d'un milliardaire parti de rien...

de détails sur : Steve Jobs à l'écran

Hunger Games

‎1h40mn‎‎ - Fantastique‎‎ - VF

Distribution : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Elizabeth Banks, Lenny Kravitz, Amandla Stenberg, Alexander Ludwig

Dans un proche futur, les États-Unis sont devenus un gouvernement fédéral dystopique dans lequel chaque district doit envoyer un garçon et une fille combattre lors d'un événement annuel télévisé, "The Hunger games", dont la seule issue est : tuer ou être tué. Lorsque la petite soeur de Katniss est tirée au sort pour y participer, Kat décide de prendre sa place.

14 ans après, le film qui a fait pleurer toutes les filles de la Terre ressort cette année, le 4 avril, dans les salles de cinéma en 3D !

C'est à l'occasion des 100 ans du naufrage du célèbre paquebot le Titanic que pour notre plus grand plaisir ressort ce film incontournable de James Cameron. En effet, le paquebot sombra dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.

En Salle cette semaine à Nancy, le très beau film Oxygène d'Hans Van Huffel. Ce film raconte l'histoire de deux frères Tom et Lucas atteints tous deux d'une maladie génétique des poumons. En révolte contre son entourage et pour conjurer son espérance de vie réduite Tom fréquente une petite bande de délinquants et vit intensément chaque minute de sa vie .

de détails sur : Oxygène

Toutes les news >>