Google plus - url personnalisée

Photo : Google plus - url personnalisée

Google+ rejoint Facebook et Twitter en proposant à son tour des urls personnalisées pour les profils et les pages publiques. Contrairement aux deux autres réseaux sociaux, Google+ a mis du temps avant de proposer ce qu'on appelle dans le jargon du community management, les vanity urls.

Vanity Url

Pour comprendre le concept des vanity urls, nous allons prendre l'exemple de la page Google+ d'etudiant-metz.info. Avant d'avoir notre url personnalisée, on pouvait accéder à notre page Google Plus via ce lien : https://plus.google.com/108380299725985299748. La série de chiffres représente l'identifiant unique de la page. À moins d'avoir une mémoire d'éléphant, vous conviendrez qu'il n'est pas facile de retenir cette adresse. Après le passage à l'url personnalisée, vous pouvez désormais également accéder à notre page Google+ via le lien suivant : https://plus.google.com/+etudiant-metz-info.

Éligibilité

Désormais, Google propose automatiquement des urls personnalisées pour les profils datant de plus de 30 jours, ayant au moins 10 followers et une photo de profil. Si votre profil remplit ces conditions, en vous connectant sur votre profil Google+, vous aurez une notification tout en haut de la page qui vous proposera de passer à l'url personnalisée de votre profil ou de votre page. Elle est déduite de votre nom ou de celui de votre page.

À noter que les pages locales Google+ doivent être celles des entreprises locales vérifiées sur le réseau social. Pour les autres, la condition d'éligibilité est tout simplement que la page soit associée à un site web.

Qu'attendez-vous pour avoir votre url personnalisée ? Si vous n'êtes pas satisfait de l'affichage de votre url perso, vous pouvez toujours la modifier dans la section Liens de votre profil Google Plus; uniquement les majuscules dans l'url sont modifiables - l'url en soit ne change pas.

par | | Tags : technologie

Commentaires

A lire également

Il était une fois Facebook, Twitter et ... Yik Yak.

Vous ne connaissez pas encore ? Normal ce nouveau réseau social n'existe pour l'instant qu'aux États-Unis où il connaît un succès fulgurant surtout auprès des jeunes. Présent sur pas moins de 1500 campus américains, le phénomène ne cesse de se répandre. Fondé en 2013 par deux diplômés de l'université de Caroline du Sud, son utilisation est simple, un message de 200 caractères publié de façon anonyme. Reposant sur le principe de géolocalisation conformément à son slogan

Que ce soit dans la rue ou sur internet, le harcèlement est toujours une pratique condamnable. Mais c'est sur les réseaux sociaux que les conséquences prennent le plus souvent une tournure dramatique. À tel point que le leader des réseaux sociaux, j'ai nommé Facebook s'est décidé à prendre les choses en main.

Nul besoin de vous décrire Google ce géant du web qui en à peine 10 ans a réussi à faire son trou dans la toile. Pourtant c'est loin d'être qu'un simple moteur de recherche innocent qui ne fait que vous renseigner sur ce que vous souhaitez. Sans le savoir vous lui transmettez chaque jour des tas d'informations qui vous concernent. Explications.

Et si ! ça existe ! Il s'appelle Mark Zuckerberg, le créateur du réseau social qui compte le plus de membres : Facebook, qui a récemment fêté ses 10 ans ! Lui et sa femme (Dr. Chan) ont été classés n°1 des plus grands donateurs américains selon The Chronicle of Philantropy avec près d'un milliard de dollars de dons (999.2 millions pour être exact) en 2013. 1er devant l'homme d'affaire américain, décédé à l'âge de 94 ans, George Mitchell. L'âge moyen des plus grands donateurs américains est de 72.5 ans ! Zuckerberg fait donc parti d'une minorité en étant âgé de (seulement) 29 ans !

de détails sur : Patron riche et généreux

Elle semble bien loin cette époque du 4 février 2004, où Mark Zuckerberg (alors étudiant à l'Université de Harvard, à Boston) a créé "The Facebook" dans le but de mettre en relation les étudiants de cette faculté. Devenu Facebook depuis, il est devenu le réseau social qui compte le plus grand nombre d'utilisateurs avec quelques 1.2 milliard de membres (soit presqu'autant que la population de l'Inde, 2e pays le plus peuplé du monde) dont 22 millions d'utilisateurs en France (presqu'un tiers de la population française) où il est apparu en 2008.

Comment passer à côté ? Ce n'est pas possible ! Tous ceux qui possèdent un compte Facebook ou Twitter n'ont pas pu échapper à cette "invasion" de Bitstrips sur leur fil d'actualité. Mais si ! Vous savez, ces vignettes de bandes dessinées qui mettent en scène des situations du quotidien de vos amis. Car voilà le but de cette nouvelle application, raconter sa vie et celles de ses amis via des cases de BD et les partager ensuite sur les réseaux sociaux.

de détails sur : Bitstrips - le phénomène

C'est officiel Free l'a fait !

On ne l'attendait pas avant fin décembre, début 2014 et pourtant Free prend tout le monde (je dis bien tout le monde : opérateurs, médias, abonnés, non-abonnés) à contre-pied et vient de lancer officiellement ses forfaits 4G.

Afin de comprendre au mieux votre utilisation et votre point de vue concernant les réseaux sociaux, nous vous invitons à répondre à ce questionnaire simple, en fonction duquel nous vous proposerons de nouveaux articles qui répondent à vos attentes !

Comment et pourquoi utiliser Facebook ?

28 mars 2013 : Facebook VoIP USA – appel gratuit disponible sur iOS Messenger

De nos jours, qu'on soit considéré comme un geek ou un novice de l'internet, on ne peut plus échapper à la déferlante Facebook. Pourquoi ? Tout simplement à cause de ces chiffres : en 2008, le nombre d'utilisateurs atteignait déjà le seuil des 100 millions de membres. Aujourd'hui, le nombre d'utilisateurs actifs dépasse les 500 millions. Dans notre pays, 77% de la population possède un compte Facebook, et chez les 18-24 ans, le taux de pénétration est de 85% chez les étudiants(1).

Toutes les news >>