Facebook réagit contre le cyberharcèlement

Photo : Facebook réagit contre le cyberharcèlement

Que ce soit dans la rue ou sur internet, le harcèlement est toujours une pratique condamnable. Mais c'est sur les réseaux sociaux que les conséquences prennent le plus souvent une tournure dramatique. À tel point que le leader des réseaux sociaux, j'ai nommé Facebook s'est décidé à prendre les choses en main.

Vous le saviez peut-être, le harcèlement sur internet prend de plus en plus d'ampleur. Les réseaux sociaux sont devenus d'ailleurs le terrain de chasse préféré des harceleurs surtout chez les adolescents. Fini le temps où on subissait les moqueries qu'en classe ou en récré. Désormais, même après être rentré chez soi, on continue à subir les brimades. Paradoxalement ce sont les moins de 13 ans les plus touchés alors que ceux-ci n'ont normalement pas le droit d'ouvrir un compte Facebook. Cherchez l'erreur ! Toujours est-il que devant les cas de plus en plus nombreux de cyber harcèlement, Facebook a décidé de réagir. Mieux vaut tard que jamais me direz-vous ! Il était en effet grand temps que des mesures soient prises. Car ce n'est pas vraiment un problème à prendre à la légère. On estime à 7% le nombre d'adolescents français harcelés selon la London School of Economics. Et vous n'ignorez pas s'il vous arrive de lire les faits divers que certains décident malheureusement d'en finir avec la vie pour mettre un terme au harcèlement. Je vous laisse lire (si ce n'est pas déjà fait) l'histoire tragique d 'Amanda Todd.

Mais alors quelles sont les mesures concrètes de Facebook face à ce fléau ? Le réseau social a ouvert un portail anti-harcèlement pour permettre aux victimes ou parents de victimes de réagir. Les personnes concernées pourront ainsi signaler le compte du harceleur et/ou tous les contenus abusifs et injurieux. Les victimes pourront également suivre le traitement de leur cas par Facebook en temps réel et bénéficier de résultats concluants telle que la suppression de compte dans les 2 heures. Des témoignages et des conseils en cas de harcèlement sont aussi présents sur le portail pour faciliter les démarches. Reste plus qu'à attendre le résultat si tant est qu'il y en ait un.

Bien que tardive, je salue la décision de Facebook de lutter contre le harcèlement. Mais il faut noter que cela ne va pas régler tous les problèmes du réseau social. Le portail ne concerne pas Instagram, qui est pourtant lui aussi la cible de harcèlement. Sans compter, les milliers de pages xénophobes qui continuent à pousser comme des champignons sans que Facebook ne lève le petit doigt. C'est à se demander si Facebook ne s'offusque de certaines dérives que lorsque son intégrité et son image de marque sont menacées.

Image : Wikipédia

par | | Tags : technologie

Commentaires

A lire également

La profusion des réseaux sociaux donnent des idées à certains, alors qu' ils sont à peine des étudiants Nicolas Maloeuvre et Jean-Baptiste de Bel-Air tentent leur chance avec Steeple un réseau social basé sur l'entraide qui devrait voir le jour en Septembre.

Nul besoin de vous décrire Google ce géant du web qui en à peine 10 ans a réussi à faire son trou dans la toile. Pourtant c'est loin d'être qu'un simple moteur de recherche innocent qui ne fait que vous renseigner sur ce que vous souhaitez. Sans le savoir vous lui transmettez chaque jour des tas d'informations qui vous concernent. Explications.

Quelle était la vie sans internet, sans les réseaux sociaux ? C’est la question que l’on pourrait se poser, mais à laquelle personne ne pourrait répondre. Ces merveilles de technologies sont entrées dans la vie de chacun et y a pris une importante place. Qui ne consulte pas au moins une fois par jour son Twitter, Facebook ou autre ? Surtout que maintenant, l’accès à tout cela est encore plus simplifié avec les arrivées des smartphones. C’est le temps du « tout le temps connecté ». On ne peut pas s’en passer ne serait-ce que quelques heures ou dès la sonnerie de notifications ou de messages. C’est bien ce que veut dire, par exemple, les sms qui sont des discussions presque instantanées. Plus besoin d’attendre de voir la personne, on peut lui dire tout ce qui nous passe par la tête et ce d’une façon illimitée !

Et si ! ça existe ! Il s'appelle Mark Zuckerberg, le créateur du réseau social qui compte le plus de membres : Facebook, qui a récemment fêté ses 10 ans ! Lui et sa femme (Dr. Chan) ont été classés n°1 des plus grands donateurs américains selon The Chronicle of Philantropy avec près d'un milliard de dollars de dons (999.2 millions pour être exact) en 2013. 1er devant l'homme d'affaire américain, décédé à l'âge de 94 ans, George Mitchell. L'âge moyen des plus grands donateurs américains est de 72.5 ans ! Zuckerberg fait donc parti d'une minorité en étant âgé de (seulement) 29 ans !

de détails sur : Patron riche et généreux

C’est vrai que l’hiver est doux, que les températures ne permettent pas de calmer les désirs des plus excités, mais quand même. Epargnez-nous vos numéros de mecs machos.

La faute à... Microsoft ! Effectivement 95% des distributeurs automatiques de billets (DAB) de la planète fonctionnent avec Windows XP.

Chaque année, les Français sont invités les 6, 7 et 8 février, à ranger leurs smartphones dans un placard. Ces journées mondiales sans téléphone portable sont enfin arrivées et ne sont pas aussi faciles que l'on pourrait le penser...

Elle semble bien loin cette époque du 4 février 2004, où Mark Zuckerberg (alors étudiant à l'Université de Harvard, à Boston) a créé "The Facebook" dans le but de mettre en relation les étudiants de cette faculté. Devenu Facebook depuis, il est devenu le réseau social qui compte le plus grand nombre d'utilisateurs avec quelques 1.2 milliard de membres (soit presqu'autant que la population de l'Inde, 2e pays le plus peuplé du monde) dont 22 millions d'utilisateurs en France (presqu'un tiers de la population française) où il est apparu en 2008.

Comment ça vous n'avez pas entendu parler de cette application du Time vous permettant de calculer le temps perdu sur Facebook depuis sa création ? Eh bien… Qu'attendez-vous ?

de détails sur : Facebook - vous avez perdu

Google+ rejoint Facebook et Twitter en proposant à son tour des urls personnalisées pour les profils et les pages publiques. Contrairement aux deux autres réseaux sociaux, Google+ a mis du temps avant de proposer ce qu'on appelle dans le jargon du community management, les vanity urls.

Toutes les news >>