Douche froide à Montpellier pour les grenats

Photo : Douche froide à Montpellier pour les grenats

Pour leur deux premiers matchs de championnat, les grenats avaient pris le point du match nul. Pas vraiment encourageant cependant vu le manque évident d'animation offensive. Un seul but en deux matchs, qui plus est sur penalty, les messins venaient donc à Montpellier avec l'envie de changer la donne.

Un bon début de partie

A l'image d'une tentative de frappe sur l'engagement, les messins rentrèrent tambours battants dans la rencontre désireux d'obtenir leur premier succès. Ils prirent vite le jeu à leur compte et les tentatives se multiplièrent notamment par l'intermédiaire du capitaine, Métanire, dans un grand soir. Au bout d'une demi heure de jeu, les grenats se procurèrent la meilleure opportunité d'ouvrir le score lorsque l'arbitre accorda un penalty pour une balayette sur Ngbakoto dans la surface. Le pleuple grena retint alors son souffle pour voir enfin son équipe après 6 ans de relégation mener à nouveau en ligue 1. Le destin se passa malheureusement tout autrement puisque c'est le poteau qui vint sauver les héraultais sur la tentative de Lejeune.

Un manque de réalisme qui coûte cher

Dès lors, le FC Metz fut moins en vue, cette opportunité gâchée venant peser lourd dans la tête des joueurs. Après avoir laissé passer leur chance, c'est Montpellier qui profita de sa seule occasion une minute avant la mi-temps pour ouvrir le score. Les messins qui auraient pu devancer le PSG quelques minutes plus tôt dans le classement de L1 furent alors parachutés dans la zone rouge de relégation. En 2e période Montpellier n'eut plus qu'à gérer tranquillement  son avance. Les changements d'Albert Cartier n'y changèrent rien, le FC metz encaissant même un second but anecdotique dans les dernières minutes.

Une arrivée imminente et un changement tactique

Après 3 journées, la situation est encore loin d'être dramatique. Les messins ont fait de nets progrès dans le jeu qu'il faut arriver à confirmer en catapultant le ballon au fond des filets adverses. Pour ce faire, l'arrivée selon Léquipe de Maiga est imminente permettant ainsi à Cartier de faire évoluer un électron libre autour du pauvre Falcon esseulé en attaque et sevré de ballons.

Supporters messins, ne vous découragez pas, après 6 ans de purgatoire, il est temps de réecrire notre histoire ! Venez nombreux au stade saint Symphorien dimanche prochain pour la première victoire de la saison contre l'Olympique lyonnais !

par | | Tags : sport
Toutes les news >>